Pinball Dream : de l'Amiga à l'iPhone

Si certains d'entre vous avaient l'âge de jouer aux jeux-vidéo en 1992, "Amiga" vous dit sûrement quelque chose , tout comme la trilogie Pinball Dream / Pinball Fantaisie / Pinball Illusions. Cette série de Flipper, publié par 21th Century et développé par Digital Illusion est sûrement la plus célèbre du monde vidéo-ludique. Voilà que les deux premier volets sont maintenant disponibles sur iPhone. En bon nostalgique que je suis, j'ai acheté le premier épisode pour 3,99€

Un peu d'histoire

21th Century & Digital Illusions à l'origine de la saga Pinball sur Amiga

Digital illusion, studio de développement à l'origine de la trilogie est créé par d'ancien membres du groupes de démomaker The Silents (TSL). Ce groupe est notamment connu pour sa démo Hardwired sur Amiga 500 présenté lors de la première édition de la The Party en 1991 au Danemark. Il est dit d'ailleurs que certaines routines de ces trois jeux lui sont empruntées.

Captures d'écran de la démo Hardwired

Encore des captures d'écran de la Hardwired

Le jeu est sorti en 1992 et c'est le succès immédiat et pour cause : des graphismes somptueux, une animation sans failles, des musiques entrainantes ponctuées par des bruitages réalistes et un moteur physique impressionnant pour l'époque.

Pinball Dream...

J'ai joué à ce jeu pour la première fois en 1993-94, chez mon petit cousin qui venait d'acquérir (via le porte monnaie parental) un Amiga 500. Quel bonheur de trouver un flipper à moins de 100m de chez moi sans avoir à dépenser mon argent de poche...

Inition et Steel-Wheel, les eux premières tables de Pinball Dream

Beat-Box et Nightmare, les deus dernières tables

Comme vous pouvez le voir sur ces captures, l'écran est séparé un deux : le premier quart de l'écran sert à afficher les scores en reproduisant un afficheur à LED, et le reste sert pour afficher la table. L'écran scrolle verticalement pour pouvoir accéder à l'ensemble de la table lors de la partie.

La première claque fut surtout sonore : alors que j'étais habitué au musiques très chip et au bruitages stridents de la NES, j'avais le droit ici à des musique extrêmement travaillées et au bruitages réalistes sortant de la chaine de mon cousin. Même Rock'nRoll Racing sur la SuperNES de mon oncle ne sonnait pas aussi bien.

Nous y avons passé quelques après midis, accroché au clavier, les yeux rivé sur la balle qui filait à 100 à l'heure. Mais quel fut ma surprise de découvrir presque 15 ans après un remake sur iPhone...

Pinball Dreaming : la version iPhone

C'est Cowboy Rodeo, une équipe de développeurs Suédois (tout comme The Silents) qui l'a réalisée. Elle contient les 4 tables du jeux original à savoir : Ignition, Steel Wheel, Beat Box et Nightmare avec l'ensemble des musiques et des bruitage. Les graphismes on cependant été améliorés, surtout au niveau de la palette de couleur (l'Amiga 500 ne pouvait afficher autant de couleurs que l'iPhone).

Comparaison des écrans titre : à gauche la version Amiga et à droite iPhone

Premier changement visible : l'écran d'accueil. Plus adapté à l'écran machine, il est totalement inédit mais reste dans l'esprit « Amiga ». Le coverflow pour le choix des tables a pris la place de l'écran divisé en 4.

Je me lance sur Inition. Première constatation : la musique est extrêmement fidèle à la version originale. La panoramique originale n'a cependant pas été conservée.L'Amiga 500 envoyait 4 pistes sonores en simultanée : 2 à droite et 2 à gauche alors qu'ici les musiques sont en mono. Mais ce n'est vraiment pas gênant...

Comparaison des graphismes : Amiga à gauche iPhone à Droite

Le graphisme a été retravaillé pour le plaisir des yeux : des couleurs plus éclatantes, des dégradés moins « géométriques » qui donne un aspect plus réaliste au rampes et une bille plus brillante. Certain fond comme celui de la tables Steel Wheel on carrément été changés. L'écran de l'iPhone permet aussi d'afficher une plus grosse partie de la tables, le scrolling vertical deviens alors très léger. Il est à noter que le jeux propose un option pour retrouver les graphismes originaux du titre.

Aide et les crédits

Côté gameplay, tout a changé, fini les touches Alt pour déclencher les pales et la barre d'espace pour mettre un coup de rein virtuel à notre table. Une petite tape sur la bille la fait partir de son logement initial, ensuite, l'écran tactile est divisé en deux parties verticales : toucher à droite active le flipper droit, et à gauche pour l'autre flipper. Le coin supérieur gauche sert à quitter la tables, et le supérieur droit a accéder au paramètres. L'application supporte la rotation de l'écran, mais en paysage, le scrolling deviens plus important.

Inition et Steel-Wheel sur l'iphone

La difficulté est revue à la hausse, la bille est plus rapide. C'est un changement logique : même si jouer au clavier est plus simple, la table est presque entièrement visible. Mais une option permet de rétablir la difficulté originelle.

Mon avis

pour résumé en un mot, GÉNIAL. Tout y est : les musiques extraordinaires, les bruitages et même une version améliorées des graphismes. La prise en main est aisée mais nécessite un temps d'adaptation, surtout pour bien placer ses pouces histoire d'être plus réactif.

En terme de jeu, ce que je demande à mon iPhone est simple : des parties courtes pour meubler le temps d'attente chez le dentiste, ma pause de 16h avec le café ou un voyage en tram. Un jeu de flipper est tout indiqué, et avec cette adaptation, la qualité est en plus au rendez-vous. Un incontournable et pour un prix raisonnable.

Captures d'écrans en rabe...

Écran d'accueil et options Beat-Box et Nightmare sur iPhone

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.xieme-art.org/trackback/100

Haut de page