Déjà Dup : sauvegarde et restauration simplissimes

Un bon système de sauvegarde doit aussi permettre une restauration simple des données. J'ai donc profité d'un changement de machine pour vérifier que Back in Time, mon système de sauvegarde actuel, permettait cette manipulation facilement. Et le constat est sans appel : Non! J'ai donc pris le temps de chercher une autre solution : Déjà Dup. J'ai été conquis...

Déjà Dup est un logiciel de sauvegarde qui se veux simple tout en restant performant. Il permet de réaliser des sauvegardes incrémentielles [1], de crypter ou encore de "pousser" ses sauvegardes sur des services en lignes (serveur SSH, FTP, Ubuntu one, Amazon S3)

Installer Déjà Dup

Pour ceux qui utilisent Ubuntu, ce logiciel se trouve dans les dépots officiels, il est aussi présent dans ceux de Fedora. Pour les utilisateur d'Archlinux, il se trouve dans le dépôt AUR, si vous avez yaourt il vous suffit de faire un yaourt deja-dup, il vous proposera d'installer la version 18.x ou la version 19.x qui correspond à la version de développement. J'ai choisi d'installer la seconde bien mieux intégrée à Gnome 3.

L'installation de Déjà Dup par yaourt avec Archlinux

Exemple de restauration complète

Sur mon ancien ordinateur, pas de soucis particuliers, la sauvegarde s'est relativement bien passée. Le logiciel se lance à partir des paramètres systèmes de Gnome. Dans la partie système une icône sauvegarde apparaît.

Bien intégré à Gnome 3, l'icone sauvegarde apparaît dans le centre de controle Gnome une fois Déjà Dup installé

Au premier lancement, Déjà Dup demande si l'on veux restaurer une précédente sauvegarde ou les paramétrer.

Premier lancement de  Déjà-Dup

Je choisi donc la première option, le programme me demande donc la source de ma sauvegarde : je choisis le disque externe puis le répertoire ou elle se trouve.

Choix du disque et du répertoire pour la restauration

Déjà Dup demande ensuite l'endroit ou mettre la restauration. Étant donné que mes comptes utilisateurs sont exactement les même sur les deux machines (mêmes noms, mêmes UIDn mêmes groupes...), je choisi de restaurer dans la localisation originale /home/ephase/ Destination de la sauvegarde

Il ne reste plus ensuite qu'à choisir la date de la sauvegarde à utiliser pour la restauration et valider.

Choix de la date pour la sauvegarde à restaurer

Et le tour est joué!

En conclusion

Mis à part un petit soucis sous Archlinux très vite identifié et corrigé (voir-ci dessous), la restauration des sauvegardes dansDéjà Dup est aussi simple qu'efficace. Même si je n'ai pas traité la création de celles-ci, je peux vous assurer que c'est que même acabit. Pour ceux qui veulent un système fiable que simple, Déjà Dup est la solution.

Petit souci avec Archlinux.

Si après le choix du disque et du répertoire contenant la sauvegarde à restaurer Déjà Dup reste bloqué, c'est qu'il ne trouve pas l'exécutable python, en effet il cherche pour cela /bin/python, or si vous n'avez pas python 3 d'installé ce fichier n'existe pas. il y a deux solution : soit vous installez python 3, ou alors vous créez un lien symbolique de python vers python 2.7 avec la commande

ln /usr/bin/python2.7 /usr/bin/python

Pour en apprendre plus

Notes

[1] Il ne sauvegarde que les fichiers nouveaux ou modifiés entres deux opération

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.xieme-art.org/trackback/122

Haut de page