Sokoban garden, le jeu Android avec du Logiciel Libre dedans

Sokoban Garden est un petit jeux de réflexion sur Android disponible depuis peu sur le Google Play Store avec un petite particularité : il a été développé qu'avec des outils libres.

Développé par un petit studio Polonais (Kiwano Games) composé de deux personnes : Jakub Grzesik et Izabela Latak respectivement programmeur et graphiste. Sokoban Garden est, comme son nom l'indique, un sokoban aux graphisme très colorés. Pour l'avoir testé une bonne demi-heure, le jeux est plaisant et la difficulté progressive. Seul soucis pour ma part : les publicités, j'aurais préféré une version payante (à un tarif raisonnable bien sûr), même si une version gratuite avec pubs est plutôt la bienvenue pour tester le jeu.

Capture d'écran du jeux

Capture d'écran du jeux

Fait avec du libre...

Comme je l'annonçait dans le titre, le jeu a été créé à partir de logiciels libres. Les graphismes on été modélisés avec Blender, les textures créées avec Inkscape et GIMP, la police de caractère avec Font Forge les sons avec Audacity, l'animation avec Universal Tween Engine et le moteur global du jeu avec Libgdx Le tout sous Ubuntu.

Une courte vidéo détaillant le processus de création est d'ailleurs disponible en ligne, la voici :

...mais ne l'est pas

S'il a été réalisé avec des outils libre, le jeu n'est l'est pas pour autant. Jakub s'explique dans les commentaires de l'article sur Libre Graphics World.

There are many clones of “open sourced game samples” on the market right now (sometimes they don’t event bother to change assets - absolutely zero added work, and sometimes they are earning real money because users simply don’t care)

source

Même si je suis un défenseur du libre, je suis d'accord avec ce qu'il dit. S'ils veulent pérenniser leur activité, Jakub et Izabela doivent gagner de l'argent avec leurs productions. Il est par exemple très difficile de proposer un support payant sur un jeu. Les sources de revenus sont donc issues principalement de la vente, ou comme ici de la régie pub. Proposer le jeu en "open-source" ouvre donc la porte aux clones qui, malheureusement, ne leurs profiterons pas.

sources

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.xieme-art.org/trackback/131

Haut de page