Premier pas avec un Steam Controller

Depuis que Valve a décidé d'invertir dans GNU/Linux, notre plate forme préférée ne voit pas passer un jour sans qu'un nouveau jeu arrive, je ne vais pas m'en plaindre! Avec SteamOS Valve affiche sa volonté d'emmener le PC du "Gamer" dans le salon (et s'éloigner le l'éco-système Microsoft?). Tout ça est bien joli mais difficile de jouer avec une souris et un clavier bien installé dans son canapé. Valve propose donc une manette maison : le Steam Controller, censé remplacer ces deux éléments vitaux au bon joueur PC.

Une manette venue d'ailleurs.

Depuis la Playstation et l'arrivée de la Dualshock, les manettes de jeux n'ont pas vraiment évolué (mettons Nintento de côté d'accord?). deux stick analogiques, deux gâchettes analogiques, deux autres "normales", quatre boutons, une croix directionnelle, un bouton start et enfin un select.

Avec sa manette maison, Valve change un peu la donne et ça saute au yeux. Elle arbore deux gros rond noir qui se trouvent être des Touchpads avec retour haptique. Bien sûr, on retrouve aussi des éléments familiers comme un stick analogique, des gâchettes, les boutons A,B,X,Y... Il y a même deux boutons sous la manette, ce n'est pas très commun mais bigrement pratique. Si, si j'vous jure! N'oublions pas un gyroscope et un accéléromètre et le tour du proprio est bouclé.

Steam Controller

Bon je vais pas vous le cacher, j'ai craqué! Au mois de juin, Valve a lancé les pré-commandes et j'en ai pris une. Comme je suis faible, j'ai presque fait la queue virtuelle façon "Apple Fanboy", ce qu'il fait que je l'ai eu en avance comme pas mal d'autres geeks gamer à travers le monde.(la sortie officielle est prévue pour le 10 novembre, comme les Steam-Machines et Fallout 4, une coïncidence? va-t-il arriver sur Linux?)

Alors, à quoi tu t'attends?

Mais avant de la recevoir, j'ai essayé de faire le point sur ce que j'attendais de cette nouvelle manette :

  • En premier lieu une bonne qualité de fabrication. Habitué à l’excellente manette filaire de la XBox360 (vous ne vous imaginez même pas ce que ça me coûte de dire ça d'un produit Microsoft ;D) et sa qualité de fabrication irréprochable.
  • J'attends aussi de pouvoir jouer à des jeux qui ne sont pas compatibles avec une manette, c'est d'ailleurs le principal argument de vente de Valve.
  • Je m'attends aussi à passer de longues heures à dompter la bête : remplacer 15 ans de sticks analogiques par deux machins tactiles ne va pas être de la tarte. Et j'espère que Valve aura prévu quelque chose de simple et efficace pour personnaliser et adapter les contrôles.

C'est le grand jour Man, va y teste!

J'ai reçu ma manette lundi en début d'après midi. l'emballage claque pas mal, c'est simple, efficace et joli. On retrouve le bleu en couleur dominante comme sur l'interface Big Picture de Steam. On ouvre le truc et là surprise : pas de sur-emballage plastique, vous savez ces truc qui font chier en plus de polluer un max. Oui parce qu'il faut dire que les fabricants de trucs high-tech aiment ces merdes plastiques en général, mais pas Valve, et ça c'est bien pour la planète. La manette est donc directement accessible, on retrouve juste en dessous les deux piles et l’émetteur-récepteur USB. Puis en dessous le guide de démarrage rapide, un câble et un support USB.

Les piles s'insèrent pas le dessous. A l'aide d'un petit bouton, on retire le cache et l'on insère une pile sous chaque main. Lors de l'insertion d'une pile, celle ci se bloque grâce à un loquet qu'il suffira de pousser pour la retirer, ingénieux.

Steam Controller - l’ingénieux système d'insertion et d'éjection des piles

Je connecte de récepteur à l'ordinateur et le met en marche, Steam me propose une mise à jour du firmware de la manette, je l'exécute. Deux minutes plus tard je suis prêt à jouer.

Détection du contrôleur sous steamOS / Steam Big Picture

Une vrai impression de solidité

Une fois en main mes craintes relative à la qualité de fabrication se dissipent très vite. Les plastiques ne font pas "cheap" et l'ensemble semble bien fini. Je trouve les deux pads agréables au toucher. Le seul bémol vient des gâchettes analogiques qui ont, à mon avis, trop peu de course.

La manette tient bien en main, les pads tombent juste sous mes pouces. Les gâchettes sont facilement accessibles, celles sous la manette arrivent juste sous mes majeurs. Lorsque j'utilise le couple stick analogique / boutons A,B,X,Y, je retrouve la position que j'utilise sur la Dualshock pour les deux sticks : le pouces tendus vers l'intérieur. J'avoue que je ne suis pas des plus à l'aise dans cette dernière, mais rien d'insurmontable.

Ça se personnalise ce truc?

Et bien oui et plutôt bien en plus, Valve a pensé à tout. vous voulez utiliser le pad gauche comme un stick analogique, le droit comme une souris, c'est possible! Utiliser les boutons A,B,X,Y comme ceux d'une manette standard, mais les gâchettes hautes comme clic droit et gauche d'une souris c'est aussi possible! Vous me direz Plus les possibilités de personnalisation sont étendus, plus on passe du temps dessus. Ne paniquez pas, pour ceux qui n'ont pas de temps à perdre, il est possible d'utiliser les réglages "clé en main",soit des réglages génériques, soit ceux fournis par le développeur du jeu, comme pour Shadow of Mordor, ou encore ceux proposés par la communauté. Il est même possible, du coup, de partager vos propres réglages avec d'autres joueurs.

Steam Controller - personnalisation des contrôles

Steam Controller - configurations mises à disposition de la communauté

Et ça se dompte facilement cette petite bête là?

Et bien non, pas vraiment! Comme je le disais plus haut, on ne change pas 15 ans d'habitudes comme ça... J'ai de suite eu l'impression qu'il fallait que je réapprenne à jouer, Je vais essayer de vous faire un petit aperçus des jeux que j'ai essayé aujourd'hui.

Broforce

Comme c'est mon jeu du moment, c'est celui que j'ai essayé en premier avec le réglage par défaut. Il utilise le pad gauche comme une croix directionnelle, sauf que le jeu n'utilise pas du tout la croix, petit réglage dans les options du jeu et c'est parti. En cours de route, je ne suis pas à l'aise, les boutons A,B,X,Y ne tombent pas sous mon pouce. En pleine partie, je lance l'Overlay Steam, je choisi une configuration proposée par la communauté qui permet d'avoir les boutons de tirs sur les gâchettes. Parce que oui, il est possible de modifier le fonctionnement de la manette même en plein jeu. Au final, je remets les contrôles de directions sur le stick analogique, configuration bien plus efficaces.

Steam Controller - Broforce, configurations proposées par la communauté

Broforce, steamOS

Bioshock Infinite

J'ai pris aussi le réglage par défaut et là il me convient bien : stick analogique pour me déplacer et visée sur le pad droit en mode souris. Je charge le commissariat de Shanty Town et je me fait littéralement massacrer. Il me fait bien dix minutes pour me faire au contrôles mais ça vient petit à petit. Le mode souris permet de gagner en précision une fois que je suis à l'aise mais seulement s'il y a peu d'ennemis à l'écran, mais lorsqu’ils sont en nombre c'est autre choses. Il va me falloir du temps...

Il y a un petit détail rigolo : un coup l'aide à l'écran me propose d'appuyer sur une touche du clavier pour réaliser une action, et l'instant d'après sur un bouton de la manette pour la même action. c'est du au fait que j'utilise un type de contrôle "hybride".

Bioshock Infinite, SteamOS. là il me propose d'appuyer su F pour "utiliser"

Bioshock Infinite, SteamOS. et maintenant sur la touche X de la manette

Psychonauts

Voilà un jeu qui ne supporte que partiellement une manette de jeu, surtout sous Linux. Paramétrer mon ancienne manette a été compliqué et ne pouvait se faire sans connecter une souris et un clavier; les gâchettes analogiques n'étaient pas reconnue. Après plusieurs essais, je décide de réaliser une configuration entièrement personnalisée, que je vais d'ailleurs partager avec les autres amateurs de Psychonauts. Je pars une configuration mixte entre souris, clavier et manette : les mouvements sont géré par le stick analogique, la caméra sur le pad droit en mode souris et les touches du clavier mappées sur les boutons.

Psychonauts, SteamOS - Partage de mon profil pour le Steam Controller

Shadow of Mordor

Là, il n'y a rien à faire puisque Monolith, le studio à l'origine du jeu, et Feral, qui l'a porté sous Linux, supportent officiellement le contrôleur. tout fonctionne "out of the box"!

Shadow of Mordor, SteamOS - le contrôleur est supporté nativement.

En conclusion

Pour 54€, je suis ravi. La qualité de fabrication est là, la promesse de pouvoir jouer à des jeux incompatibles avec une manette semble tenue. Je compte bien dans les jours qui viennent approfondir le sujet, en testant par exemple Torchlight 2 qui lui ne supporte AUCUN contrôleur, même partiellement. Bien sûr j'ai encore des progrès à faire pour m'en sortir convenablement dans certains jeux (Les FPS par exemple).

Tout n'est pas rose pour autant. Si les pilotes sont directement disponibles dans le noyau Linux (la manette est reconnue comme un périphérique HID) le client Steam est nécessaire pour la paramétrer convenablement. Impossible donc de l'utiliser pour ses émulateurs favoris ou les jeux non disponibles sur Steam sans passer par celui-ci pour la paramétrer.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.xieme-art.org/trackback/137

Haut de page